Gérard Chouquer, “La destruction du parcellaire et de l’habitat sur les pentes du volcan de San Vicente en novembre 2009 (El Salvador)”

Les pluies torrentielles qui ont affecté les pentes septentrionales du volcan de San Vicente (ou Chichontepec), à El Salvador, se sont traduites par des inondations catastrophiques. La présente étude, partant de ces travaux de deux centres de recherches, cherche à décrire le détail des effets destructeurs en utilisant l’image hautement définie installée par Google Earth sur son portail et qui montre les zones concernées quelques jours après l’inondation. En comparant l’image de novembre 2009 à celles de 2006 ou 2005, on peut effectuer une lecture instructive et une cartographie détaillée des dommages subis.

Cette étude conduit à suggérer deux pistes. La première est une réflexion sur la conduite de l’urbanisation. La seconde est qu’il faut étudier en détail, par la cartographie fine du secteur et l’étude de la morphologie, tous les écoulements, y compris les écoulements temporaires ou disparus, afin de réfléchir à une meilleure répartition de la charge d’eau en cas d’événement paroxystiques.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
gerardchouquer (3 février 2022). Gérard Chouquer, “La destruction du parcellaire et de l’habitat sur les pentes du volcan de San Vicente en novembre 2009 (El Salvador)” MaNOMA. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r7yi


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search