Gérard Chouquer, “Les paysages agraires de l’agriculture de firme dans le front pionnier de l’État de Bahia (Brésil). 1re partie”

Depuis les années 1970-1980, l’ouest de l’État de Bahia au Brésil fait partie des fronts pionniers agro-industriels les plus actifs et les plus importants au monde. Il est le lieu d’un investissement agricole intense auquel participent de grandes entreprises brésiliennes et étrangères. La région, dont le nom local est Espigão Mestre, participe de la frange orientale du cerrado, la savane brésilienne, dont les potentialités naturelles sont faibles, mais que l’agro-industrie transforme profondément en permettant des récoltes record. L’article étudie successivement la planimétrie agraire, les fazendas et l’habitat groupé formé de très rares villages routiers et d’une seule agglomération sur une distance de près de 600 km du nord au sud.

En deux fichiers :

– 1re partie : le front pionnier

– 2e et 3e parties : les fazendas et l’habitat


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
gerardchouquer (3 février 2022). Gérard Chouquer, “Les paysages agraires de l’agriculture de firme dans le front pionnier de l’État de Bahia (Brésil). 1re partie” MaNOMA. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r7yk


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search