Gérard Chouquer, Compilation et comparaison des informations de détection à distance : prospection aérienne à basse altitude, photo-interprétation, thermographie et Lidar. Trois terrains d’expérimentation dans le Finage jurassien

Le but de cet article est de comparer les résultats des méthodologies et de rappeler que les données spectaculaires du Lidar n’invalident pas des méthodes plus anciennes, parce que l’avancée se situe dans la complémentarité et non dans le remplacement d’une technique par une autre. À partir des exemples analysés ci-dessous et incluant des zones empruntées à la couverture Lidar des plaines moyennes de la Saône, et tout particulièrement du Finage jurassien, les apports respectifs de différentes techniques d’acquisition de l’information paléo-planimétrique sont comparées. Comme on pouvait s’y attendre, le bilan ne nuit à aucune des techniques mises en œuvre, mais privilégie la combinaison des données, invitant à des interprétations plus variées que celles fournies à partir d’une unique source documentaire.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
gerardchouquer (11 avril 2023). Gérard Chouquer, Compilation et comparaison des informations de détection à distance : prospection aérienne à basse altitude, photo-interprétation, thermographie et Lidar. Trois terrains d’expérimentation dans le Finage jurassien. MaNOMA. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r84g


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search