Gérard Chouquer, Morphologie et droit des terroirs de la Bresse Bourguignonne, septembre 2023, 11 p.

Existe-t-il un mode privilégié de groupement et d’organisation de la planimétrie de la Bresse Bourguignonne, ou Bresse de Louhans (Saône-et-Loire) ? Comment les éléments de la planimétrie et leur traduction paysagère se sont-ils installés ? Alors que les cartographies actuelles tendent à souligner l’émiettement, qui est en effet l’une des caractéristiques de ce milieu géographique, l’analyse archéogéographique tend, sur un mode différent et complémentaire, à restituer des unités planimétriques locales marquées qui constituent les formes intermédiaires principales. Elles prennent leur origine dans une alliance historique de longue durée entre la nature physique (orographique, sédimentologique, hydrographique, végétale) et les occupations et aménagements humains qui produisent, en définitive, un paysage construit fortement hybridé avec la nature.Dans le formation des sociétés et des paysages agraires locaux,la question de la mainmorte occupe une place centrale.



Citer ce billet
gerardchouquer (2023, 20 septembre). Gérard Chouquer, Morphologie et droit des terroirs de la Bresse Bourguignonne, septembre 2023, 11 p. MaNOMA. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/r84u

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search