ANR PARCEDES

Programme de recherche ANR PARCEDES

“Parcellaires agraires et dynamiques d’exploitation du sol dans la longue durée”

2022-2024

Coordinateur : Magali Watteaux, université Rennes 2

[English below]

Depuis les années 1990, l’archéologie préventive, les sciences paléoenvironnementales et l’archéogéographie ont montré que les parcellaires agraires évoluent dans le temps long selon des modalités complexes associant créations et réutilisations de formes sociales et géographiques héritées. Ces évolutions permettent d’interroger les changements d’exploitation du sol par les sociétés anciennes. Pourtant, la masse des données archéologiques, en particulier sur les fossés agraires, est telle qu’elle peine à être traitée, entre autre parce que l’échelle du « site » prédomine sur celle de l’espace agraire. On manque par ailleurs de comparaisons à termes égaux (hors du dossier des centuriations antiques) afin de dépasser les études locales closes sur elles-mêmes.

PARCEDES ambitionne donc d’étudier l’organisation et les évolutions des parcellaires agraires de la Protohistoire à nos jours à partir de 4 terrains, français (Sud-Vendée, plaine nîmoise), italien (secteur de Grosseto en Toscane) et anglais (South-Hams dans le sud du Devon). Il s’agira (i) d’identifier et, le cas échéant, de caractériser les articulations possibles entre ces évolutions et les paramètres sociétaux et/ou géographiques, (ii) de proposer une modélisation des phénomènes observables de résilience des parcellaires dans la longue durée.

PARCEDES souhaite lever 3 verrous scientifiques et méthodologiques : (i) résoudre le problème de la grande dispersion et hétérogénéité des données disponibles en partant de l’analyse morphologique des parcellaires des XIXe-XXe s. et en construisant une base de données exhaustive des fossés parcellaires trouvés en fouilles et diagnostics (sur les deux terrains français) ; (ii) dépasser les études locales closes sur elles-mêmes par une approche comparée et une méthodologie harmonisée ; (iii) améliorer notre connaissance des structures agraires terrassées par l’exploitation systématique des tronçons de fossés parcellaires découverts en archéologie préventive (cf. i) et la datation de 10 earthbanks du South-Hams grâce à une méthode archéométrique innovante (OSL-Profiling & Dating). Enfin, PARCEDES s’emploiera à faire un bilan critique sur les données et disciplines mobilisées sur le thème des parcellaires agraires.

PARCEDES contribuera à revitaliser un champ de recherche relativement délaissé en archéologie, quasiment abandonné en géographie et peu renouvelé en histoire rurale. Il s’agira aussi de contribuer (i) à valoriser les diagnostics archéologiques préventifs comme outils de recherche sur les espaces agraires (et proposer à terme une formation interne à l’Inrap sur ce thème), (ii) au travail de prescription des services régionaux de l’archéologie (France) en enrichissant la base de données archéologiques nationale par des informations à portée prédictive pour de futures opérations. Enfin, PARCEDES envisage également, après le projet, la médiation des résultats auprès des gestionnaires du patrimoine et des territoires contemporains car les parcellaires sont utiles pour penser la durabilité des projets d’aménagement.

English

Since the 1990s, preventive archaeology, paleoenvironmental sciences and archaeogeography have shown that agrarian land parcels evolve over time in complex ways that combine the creation and reuse of inherited social and geographical forms. These evolutions make it possible to question the changes in land use by ancient societies. However, the mass of archaeological data, in particular on agrarian ditches, is such that it is difficult to process, partly because the scale of the “site” predominates over that of the agrarian space. Moreover, there is a lack of comparisons on equal terms (outside the file of ancient centuriations) in order to go beyond local studies closed in on themselves.

PARCEDES therefore aims to study the organisation and evolution of agrarian parcels from Protohistory to the present day, based on four areas: France (Sud-Vendée, Nîmes plain), Italy (Grosseto sector in Tuscany) and England (South-Hams in South Devon). The aim is to (i) identify and, if necessary, characterise the possible links between these changes and societal and/or geographical parameters, and (ii) propose a model of observable phenomena of resilience of plots of land in the long term.

PARCEDES aims to overcome three scientific and methodological obstacles: (i) to resolve the problem of the wide dispersion and heterogeneity of available data by starting with a morphological analysis of 19th-20th century land parcels and by building a database on the basis of this analysis. and by building an exhaustive database of parcel ditches found in excavations and diagnostics (on the two French sites); (ii) to go beyond local studies closed in on themselves by a comparative approach and a harmonised methodology; (iii) to improve our knowledge of terraced agrarian structures by systematically exploiting the sections of parcel ditches discovered in preventive archaeology (cf. i) and the dating of 10 earthbanks of the South-Hams thanks to an innovative archaeometric method (OSL-Profiling & Dating). Finally, PARCEDES will endeavour to make a critical assessment of the data and disciplines mobilised on the theme of agrarian parcels.

PARCEDES will contribute to revitalizing a field of research that has been relatively neglected in archaeology, almost abandoned in geography and little renewed in rural history. It will also contribute to (i) enhancing the value of preventive archaeological diagnoses as research tools on agrarian spaces (and eventually propose internal training at Inrap on this theme), (ii) the prescription work of regional archaeology services (France) by enriching the national archaeological database with predictive information for future operations. Finally, PARCEDES also plans, after the project, to mediate the results to heritage managers and contemporary territories, as the plots of land are useful for thinking about the sustainability of development projects.

Visitez le carnet de blog de PARCEDES

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search